Archives du mot-clé Intelligence collective

L’Intelligence Collective en politique

Férial Furon, une amie, en plein lancement du mouvement FARR (Français-Algériens Républicains Rassemblés), me demande de définir en quoi l’Intelligence Collective est un outil de développement de l’humanisme en politique. Je la remercie pour cette question.

La politique est le fait de représenter des citoyens afin de faire valoir leurs intérêts. La question est… « pour » ou « contre »?

Lorsque cette représentation est défensive, protectrice – alors on entretient les peurs, on tire profit de la position victimisée vis-à-vis des « autres » (la gauche contre la droite, les racistes contre les immigrés…et vice versa). Lorsque cette représentation vise une ouverture, la recherche de solutions communes entre tous on peut parler de politique Intelligente pour le Collectif.

Lire la suite

Médecins, précurseurs de l’Intelligence Collective

Ce qui compte pour donner du sens à son travail est que chaque personne qui le souhaite soit consciente de ses potentielscompétences et capacités comportementales – de manière à oser les exploiter, s’adapter à un monde qui change et y contribuer de manière constructive. 

Faire de son mieux, tout est là. Pour ce faire, activer ses talents, différents d’une personne à l’autre et les associer, crée une synergie naturelle, des complémentarités créatives, dépassant l’addition des individualismes.

La découverte des points forts de chacun active l’épanouissement et l’efficacité professionnelle. C’est ce que mes clients expérimentent depuis 2005 dans le cadre de bilans et de formations. Se focaliser sur ce qu’on ne sait pas faire, critiquer, se dénigrer, c’est comme, dans une boite à outils, perdre son calme à vouloir utiliser les outils dont on ne dispose pas, alors qu’on en a d’autres qui fonctionnent très bien, mais qu’on ne les exploite pas.

médecins-fous-9007639

 

Chacun est plus doué à partir de ce qu’il aime et sait faire. Après avoir accompagné les médecins généralistes à « Exceller par leurs Talents » et ainsi à mieux gérer les relations avec leurs patients, j’ai logiquement été amenée à « Encourager leur Intelligence Collective ».

 

Dès 2009, le comité de direction du Syndicat de Médecins Libéraux (SML)  s’est engagé dans l’aventure. Nous avons commencé par préciser la vision, les missions et les valeurs du syndicat, puis nous avons travaillé sur les rôles de chacun selon ses talents. Boostés par la plus grande clarté de leurs complémentarités, ils m’ont ensuite chargée de contribuer à développer les collaborations des membres régionaux du syndicat. Dans l’année qui a suivi la fin de ces animations de groupes, le syndicat a augmenté ses résultats de 5 à 25% selon les régions lors des élections nationales.

Comme me le disait le président du SML : « Médecin est un métier d’humanistes ». Je suis fière que nous ayons osé ensemble, en précurseurs, l’aventure de l’Intelligence Collective et je les remercie pour leur confiance !