Médiation

Le métier de médiateur s’exerce suite à une formation dans laquelle on apprend à

  • encourager l’écoute des désaccords,
  • convenir d’un accord sur le fait qu’il y a un ou des désaccords,
  • ouvrir le dialogue pour dépasser ces désaccords et (re)créer une réalité commune acceptable.

J’aime ce métier parce qu’il prend en compte avec lucidité les relations humaines : on n’est pas toujours d’accord. Croire cela c’est nier que les humains perçoivent chacun la vie selon leurs particularités : leurs valeurs, leurs croyance… etc.

Je l’exerce parce qu’il exploite une valeur qui est fortement ancrée dans mon caractère : la foi dans le potentiel humain à « faire » la paix, la créer, la maintenir, l’entretenir. C’est selon l’un de mes professeurs préférés (M. Fiutack) « Tout le travail du médiateur c’est avoir foi en l’humain et insuffler cette foi. »

Publicités