Archives mensuelles : novembre 2016

Encourager…

Insuffler la confiance ! est la définition de l’action d’encourager. C’est l’attitude qui constitue le socle de mes entretiens individuels, médiations, ateliers et formations.

Comment développer la confiance et l’autonomie créative de ses collègues, proches… ?

Le point de départ est d’avoir confiance en soi ! En effet, la défiance, la peur, en installant des modes de comportement automatiques, enrayent la reconnaissance constructive des capacités de l’autre.

La logique d’encouragement consiste à accueillir sincèrement le potentiel que l’on voit chez soi et chez l’autre.

  • Ni les critiques (vos critiques ne libéreront pas l’autre, mais pourront éventuellement le modeler selon votre désir),
  • ni les compliments (« j’aime ce que tu dis ou fais », « ce que tu dis ou fais est bien », parle de soi, pas de l’autre)

ne sont des encouragements. Ils entretiennent les jeux psychologiques au lieu de favoriser l’autonomie individuelle.

Comment sortir des relations contre productives et développer l’Intelligence Collective ?

La solution que je vous propose c’est de commencer par vous

… vous éveiller à vos propres talents

puis insuffler votre confiance aux autres …

Encourager c’est croire en soi et en l’autonomie de l’autre… et vouloir la favoriser.

Pour cela, je vous accompagne dans la libération des réflexes qui ne vous sont plus bénéfiques dans mes entretiens, médiations et ateliers.

Vous voulez en savoir plus ? Contactez moi

Publicités

Irina, « les bonnes choses s’accomplissent dans la joie ».

J’ai très vite ressenti que le mot le plus adapté à Irina était « douceur« . Venue d’Ukraine, sa vie a insisté pour qu’elle apprenne le français plutôt que l’anglais, langue choisie au départ… « le destin » comme elle dit…

Ce que j’ai retenu de notre longue discussion c’est qu’alors qu’elle cheminait avec succès vers une carrière de juriste et que les opportunités de s’y faire une place de reine ont été plus qu’intéressantes en apparence « son corps lui a indiqué par des blocages incontournables que ce n’était pas sa voie« .

Comment savoir qu’on est dans sa vocation ?

Selon Irina Zaporojets, son travail de Conseillère de Vente chez Louis Vuiton « c’est comme le Yoga » (qu’elle pratique depuis 4-5 ans et regrette de ne pas avoir commencé plus tôt) : écoute, présence et attention sont ses talents,

irina-zaporojet

sa manière de révéler à l’extérieur les valeurs qui l’habitent de l’intérieur, principalement le respect.

Sa reconnaissance de la créativité des denteleurs, spécialistes du cuir, et plus généralement les créateurs de mode, correspond à l’importance qu’elle donne à être présente à chaque geste de sa vie. Respect des personnes et respect du travail bien fait.

La créativité naît d’une motivation non conditionnée.  Je suis bien d’accord avec Irina sur ce point. 

Dans « le chateau » Louis Vuiton sur les Champs Elysées, , décoré par les meilleurs marketeurs, la princesse Irina joue à la poupée avec ses clientes pour leur révéler le meilleur d’eux même. C’est « un rapport délicat, une relation d’aide à la personne dans un contexte d’émotions positives« …  « tout n’est pas parfait mais les difficultés comptent moins parce que je vie des relations extra-ordinaires« . Or, comme par hasard, ce qui a toujours compté pour Irina c’est l’humain, les relations…

C’est par les choses que l’on aime faire de son mieux que l’on s’épanouit, et « de son mieux » dépend de chacun.

Elle a inauguré les Interviews de Girafes (personnes qui vivent leur vocation) avec générosité et authenticité et je l’embrasse pour l’en remercier !

Si vous voulez lire les prochains interviews, cliquez sur « suivre ce blog », à droite…